12/10/2017

La FAO aide SM

Après avoir distribué des houes, des râteaux, etc, la FAO nous a apporté des semences. Papa Jean les porte précieusement, conscient du trésor qu'il a entre les mains...

FAO graines.jpg

Et voilà le résultat de quelques jours de travail. Même les plus petits s'y sont mis. Ce n'est pas terminé. La FAO va encore apporter du matériel.

culture.jpg

La FAO (Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture) est toujours chez nous. Au cours de la mi-septembre, leurs ingénieurs agronomes ont donné une formation à un groupe de mamans réfugiées et de jeunes. Ils se sont mis au travail, le résultat est formidable... La devise de SM est sans doute l'Espoir ! Nous n'avons jamais baissé les bras, toujours espéré et continué envers et contre tout... Il reste tant à faire, mais nous sommes debout, et nous avançons. Et la FAO, un organisme important, s'est intéressé à nous... Et cerise sur le gâteau, M. le Ministre de l'Agriculture et de l'Élevage a annoncé sa visite.

logo S.M. vers la droite.jpg

10:45 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2017

Deux bonnes nouvelles

Il y a quelques temps, les enfants sont allés à l’hôtel de ville présenter leur démarche de paix au maire de Kikwit pour le Congo mais aussi pour leur vie, tout simplement. Ils sont un bel exemple d’espoir et de volonté. Même si leur démarche est telle une goutte d‘eau dans l’océan, elle est méritante et courageuse et on ne peut qu’admirer leur initiative.

Plus de 100 enfants fréquentent chaque jour le Centre et 34 sont rentrés à l'école.

calicot pour la paix 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

calicot pour la paix 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici une nouvelle réjouissante :

Benjamin, 12 ans, a décidé de reconstruire le poulailler  :

poulailler (2).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici le résultat de ses efforts : un mignon petit poussin tout blotti dans ses mains qui fait sa fierté et son bonheur.

poulailler (5).jpg

 

 

11:09 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2017

Visite de la FAO

La FAO est passée au Centre et nous a promis de l'aide. Normalement, ils nous apportent des semences cette semaine. Génial ! Bonne semaine à tous !

La FAO : en anglais « Food and Agriculture Organization » et en français « Organisation pour l’alimentation et l’agriculture » dont le siège est à Rome est une institution spécialisée de l’ONU. La FAO a été créée en 1945. Elle a pour but de mener une action internationale contre la faim et pour l’amélioration des conditions de vie.

Son intervention auprès de Simba Mosala répond tout à fait à ses engagements : pour rappel, les enfants au Centre reçoivent 1 repas par jour, celui de midi et les conditions de vie, tout ayant été quelque peu améliorées depuis le nouveau Centre d’Accueil, ne sont pas encore aux normes. Espérons que la FAO interviendra de façon effective sans trop traîner ...Et il ne faut pas oublier non plus la foule de réfugiés toujours présente sur le site.

FAO.jpg

logo S.M. vers la droite.jpg

 

12:03 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/09/2017

2ème messe africaine

L’ASBL Simba Mosala

 

Organise sa 2e messe africaine

 

Le dimanche 29 octobre 2017 à 10h00

 

A l’église St Lambert de Forville

(à 20km au nord de Namur)

 

Suivie d’un repas fraternel à 12h00

à la salle « le Foyer Paroissial »

33, avenue de la Libération, 5380 Forville

 

Prix : 22€ pour les adultes ; 12€ pour les enfants de - de 12 ans

Réservations indispensables auprès de : Jean-Paul : 0477 54 39 50 ou de Lys : 0495 40 13 63

Apéritif offert, pâté de gibier, potage aux potirons, rôti de porc sauce chasseur, dessert, café

 

Bienvenue parmi nous

 

logo S.M. vers la droite.jpg

 

11:58 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nouvelles du 22 au 28 août 2017

22 août :

Nos garçons ont aussi eu leurs bénévoles pendant les vacances : plusieurs étudiants sont venus proposer leur aide. Ils ont fait des briques, travaillé aux champs, essayé d'améliorer les étangs, etc. Ils ont été bien occupés.

24 août  :

La situation ne s'améliore pas au Congo, bien au contraire. Nous ne sommes pas prêts de voir la fin de ces déplacements. Plus de 1200 familles sur notre terrain ! La Croix Rouge nous aide, mais ça ne suffit pas... Et SM ne peut pas refuser d'aider les enfants parmi ces réfugiés, tous ces enfants qui ont perdu leurs parents, qui sont seuls, malades... Nous vivons des moments très difficiles. Serge, le responsable du Centre, dort à peine, il est débordé. Nous recherchons aussi les parents, les familles des enfants albinos... Impossible de vous raconter en quelques mots tous nos soucis ! Merci pour vos prières, vos dons, votre soutien envers les enfants.

27 août :

Encore un enfant, un jeune ado que nous avons recueilli pour qui nous vous demandons de prier... Son cas est trop grave, il est très faible, nous l'avons fait hospitaliser hier, il ne reste qu'à espérer...

28 août: 

Pour ne pas rester sur de mauvaises nouvelles, en voici une excellente : papa Jean a pris grand soin de nos graines d'artemesia ! et le résultat est plus qu'encourageant. Depuis dix jours, plusieurs personnes malades ont bu du thé (dont les petites Lys et Léa, Serge aussi) et se sont rapidement senties mieux. Prochaine étape, parvenir à produire des semences sur place et multiplier notre petite culture, pour que tous puissent bénéficier des bienfaits qu'apporte cette plante : soigner et prévenir le paludisme

plante paludisme 1.jpgplante paludisme 2.jpgplante paludisme 3.jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la gauche.jpg

11:48 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/08/2017

Visite d'un spécialiste

Ce 8 août, un spécialiste de la nutrition est venu visiter le Centre à Kikwit ! Il a déjà vu quelques-uns de nos jeunes. Il va revenir chez nous visiter tous les plus petits de 0 à 59 mois, c’est à dire de 0 mois à plus ou moins 4 ans.

2017 8 août  (1).jpg2017 8 août  (2).jpg2017 8 août  (3).jpg2017 8 août (4).jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la gauche.jpglogo S.M. vers la gauche.jpg

11:30 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/07/2017

Heureux dénouement

Peut-être vous souvenez-vous ... B

"Je m'appelle B... J'ai environ 8 ans, je suis un shégué...

Je me suis sauvé de la maison où j'étais maltraité. Je n'avais que 5 ans. J'étais le petit esclave de ma mère. Un matin où elle m'avait réveillé très tôt pour aller puiser l'eau, je me suis sauvé. J'ai marché longtemps mais j'étais sûr que la vie serait moins dure dans la rue qu'à la maison!

Quand je suis arrivé en ville, tout de suite un groupe de jeunes m'a repéré. Je les ai suivis. Le chef du groupe, Président, s'occupait bien de moi, on avait à manger presque chaque jour. On lui remettait l'argent de nos vols, de nos mendicités et il le gérait, il soignait les malades, achetait de quoi manger avec le reste. On survivait, ensemble... Un jour, une dame a essayé de nous approcher. Elle nous a parlé, elle est revenue souvent. Elle était envoyée par le Tribunal et voulait nous convaincre d'aller dans un centre. Président a finalement accepté. Moi, je ne voulais pas!

Quand je suis arrivé dans cette maison, Simba Mosala, il y avait un couple de blancs. Je me souviens de la première question de la blanche. Etonnée, elle m'avait demandé: "Mais mon petit bonhomme, tu es si jeune, comment sais-tu que tu as passé trois ans dans la rue? Comment as-tu fait pour compter??"

Quelle ignorante! "J'ai compté les "bonnes années" bien sûr! c'est facile! "

"Et si on retrouve maman, tu veux bien rentrer à la maison?"

" Ah non!"

Je boudais! On nous a donné à manger, des vêtements, j'ai tout refusé. Le soir, je me suis sauvé. Mais les autres m'ont rattrapé et m'ont ramené de force!

Il a plu toute la nuit. Je pensais que je ne me laisserais pas enfermer! Je retrouverai ma liberté! Le lendemain matin, je boudais toujours.

Pas question qu'on me renvoie chez moi! Pas question qu'on m'enferme dans cette parcelle! Pendant que les autres déjeunaient, j'ai pris la poudre d'escampette!

Alertés par les cris, maman Lys et papa Vincent sortent! Les autres m'ont encore rattrapé, ils sont mes aînés, ils courent plus vite que moi! ils me ramènent de force, je hurle! je me débats. Ils me frappent, me donnent des coups de pieds, je me roule dans la boue en criant. Papa Vincent arrive en courant, il disperse tout le monde, il empêche mes frères de la rue de me frapper. Il ouvre la porte toute grande et me dit doucement : "B, tu n'es pas en prison ici, tu peux partir. Tu peux aussi rester, mais ce sera ton choix. La porte est ouverte, tu fais ce que tu veux. "

Je suis sorti, et je suis resté dans le coin de la porte à pleurer et gémir. Maman Lys n'oubliera jamais. C'était terrible, j'ai gémi pendant trois heures... Puis le silence... Elle se renseigne, croit que je suis parti. On lui répond : "Non, il est rentré, il est derrière la maison, près des cochons, il réfléchit."

Le lendemain, maman me tend un nouveau t-shirt. Je quitte mes haillons, je déjeune... Elle savait qu'elle avait gagné la bataille. Moi, pas encore.

6 mois plus tard, ils avaient fait de moi un enfant! je n'étais plus un voleur, un shégué, j'étais B! Ils me demandent si je voulais aller à l'école; j'ai accepté.

Aujourd'hui, j'ai reçu mon bulletin et maman est drôlement fière de moi. Je suis premier de ma classe! je m'appelle B, je suis un enfant, je vais à l'école et je suis premier de classe sur 31 élèves...."

C'était en 2013. Aujourd'hui, Benjamin a terminé ses primaires! Brillamment. En septembre, il rentre en secondaire. On est fier de toi Benjamin! Après l'enfer de la rue, tu es un exemple pour tous.

logo S.M. vers la droite.jpg

11:15 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/06/2017

Simba Mosala à Courcelles

Le week-end du 21 au 23 juillet se déroule « Le Week-end des Retrouvailles » à Courcelles. Dès le vendredi 21, une brocante nocturne est ouverte à partir de 14h. Il y aura des stands des produits locaux ainsi que des produits des pays jumelés, entre autre la Pologne. Parmi ces stands aux produits alléchants et gourmands, parfois sans doute insolites, il y aura un stand SIMBA MOSALA. La commune de Courcelles a très aimablement invité l'association à participer à cet événement qui va durer trois jours avec des danses folkloriques, un feu d'artifice, des défilés et diverses autres animations. Et, bien sûr, de quoi se sustenter par toutes sortes de gourmandises.

Soyez les bienvenus au stand SIMBA MOSALA. L'équipe se fera un plaisir de vous accueillir et de vous présenter de vive voix en quoi consiste l'association.

Courcelles, code postal 6180, est une petite ville belge, pas très loin de Charleroi donc facile d'accès.

Au plaisir de vous y rencontrer,

De tout cœur,

Simba Mosala.

Courcelles juillet 2017.jpg

12:56 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2017

À Kikwit : que des sourires ...

Le bonheur des petites filles qui reçoivent leur toute première poupée !

19149466_10208694830784320_1829783473514079143_n.jpg

Et là-bas aussi, de la musique avec une guitare personnalisée :

19420859_10208713575692931_304769565587250184_n.jpg

À bientôt pour d'autres nouvelles et en attendant, passez de bonnes vacances, faites de beaux voyages et tutti quanti smilecool

17:02 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/06/2017

Visite chez Simba Mosala

Ça défile chez nous ! Visite du "Service Humanitaire" ... Ils ont aussi promis de venir nous aider. Dalida chantait "Paroles, paroles"... Simba Mosala chante "Promesses, promesses......."

Croisons les doigts, touchons du bois, prions et pourvu que ça dure ...

18814387_10208579259215103_8994397911630996137_n.jpg18922217_10208579259255104_6264617045148966258_n.jpg

 

 

 

 

 

logo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la gauche.jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la gauche.jpg

 

11:40 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/05/2017

Bonne nouvelle

Bonne nouvelle concernant le puits dont le creusement avait commencé au mois d'avril mais les travaux ont été stoppés pour des raisons techniques puis courageusement repris par toute une équipe hyper motivée.

C'est encore un grand pas pour SMCongo! En cette fin de mois de mai, les travaux du puits sont terminés! Nous avons de l'eau, sur notre terrain! Les enfants ne doivent plus aller jusqu'à la rivière chercher de l'eau boueuse! Quelle étape! Quelle reconnaissance envers la commune de Courcelles ainsi que la Kermesse francophone de La Haye grâce à qui ce projet a pu aboutir!!! Mille mercis

le puits (1).jpgle puits (2).jpgle puits (3).jpgle puits (4).jpgle puits (5).jpg

11:34 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/04/2017

C'est Pâques !

aubépine (1).jpg

Toute l'équipe de

SIMBA MOSALA

vous souhaite

une heureuse et joyeuse

fête de

PÂQUES

19:38 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/04/2017

Le puits

Après une période de chaleurs et de pluies intenses, la météo se montre un peu plus clémente et nous voilà enfin prêts à forer un puits ! Grâce au soutien de la commune de Courcelles et de la Kermesse francophone de La Haye, le Centre Simba Mosala aura bientôt de l'eau !!! Le Centre et tout le quartier pourront en bénéficier ! L'ingénieur pense qu'aujourd'hui, demain au plus tard, ils auront atteint la nappe.... Les enfants sont tout excités, heureux ! Mille mercis pour cette aide précieuse, Isabelle Bruyninckx Tim Kairet, Joël Hasselin, Caroline Taquin.

le puits 4 avril 2017.jpg

 

17:18 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/03/2017

Lysiane est heureuse !

En ce 23 mars 2017, Lysiane est toute heureuse de nous confier son bonheur :

Tout le quartier est venu fêter notre anniversaire avec nous, hier, mais aussi... une délégation ministérielle, l'Unicef, la télévision, la radio... Eh oui, nous sommes passés à la télévision provinciale hier soir...! Une aide locale en découlera-t-elle enfin? L'Unicef nous apportera-t-il enfin un jour un coup de pouce ? Nous sommes parvenus à nous faire aimer de la population, c'est énorme pour nous, pour les enfants ! Simba Mosala...Un îlot d'humanité, un petit paradis après l'enfer de la rue. 

Au milieu de la 1ère photo, avec sa chemise blanche, c'est Serge, le responsable du Centre à Kikwit et qui, à juste titre, est un homme heu-reux !                       

23 mars 1.jpg23 mars 2.jpg23 mars 3.jpg23 mars 4.jpg23 mars 5.jpg23 mars 6.jpg

16:09 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/03/2017

Mille mercis !

Lysiane vous écrit en ce 22 mars 2017:

On commémore aujourd'hui les attentats en Belgique... Guerres, immigrés, pollution, politique, crise économique, sociale, il existe des centaines de sujets inquiétants, révoltants, bouleversants... Je vous offre, de notre part à tous, une bulle d'oxygène. C'est jour de fête au Centre! La télévision, la radio sont là... Et même l'Unicef a annoncé sa visite!

Simba Mosala fête tous ses enfants! Les 77 actuels, mais aussi les anciens! (ils sont venus en nombre témoigner, ça m'émeut énormément). Nous avons aussi une pensée particulière pour ceux qui nous ont quittés pour un monde sans larmes. Notamment notre petit Richard, parti rejoindre les anges le 22 mars 2015. La plupart de nos enfants ne connaissent pas leur date de naissance... C'est ainsi que le 22 mars est devenu la date anniversaire de tous nos protégés! Le 22 mars est le jour où les premiers enfants de la rue ont dormi au Centre. Je n'oublierai jamais cette journée, cette nuit. Ils n'étaient que trois, mais j'étais heureuse! Trois qui ne dormaient pas cette nuit sur un trottoir... J'ai passé la nuit à écouter si tout se passait bien. Le lendemain, ils étaient 14... Et vous connaissez la suite, Simba Mosala a pris son envol... Tant d'enfants ont été soignés, formés, scolarisés. Bien sûr, nous avons connu quelques échecs, mais Simba Mosala a été un tremplin pour un nouveau départ de centaines d'autres! Merci à tous, merci à nos donateurs, c'est aussi votre fête! Réjouissez-vous avec nous! L'Amour transforme tout. Mille mercis. Soyez certains que tous vos messages leur sont transmis! Si internet le veut bien, des photos ce soir! Soyez heureux smile

logo S.M. vers la droite.jpg

11:18 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2017

Chic des chenilles !

 

À Kikwit, ils sont tout heureux d'avoir trouvé des chenilles dans les plantations. Bien cuites dans une grillade et accompagnées d'une bonne sauce à base d'arachide, c'est, paraît-il, très bon. C'est d'ailleurs un plat national. Les chenilles sont pleines de vitamines et c'est tout bon pour les enfants. C'est même excellent pour eux et ils en ont vraiment besoin. Évidemment, pour nous européens, cela nous paraît bizarre et parmi nous, il y en a qui ne savent vraiment pas les manger. C'est sans doute psychologique car nous mangeons bien des escargots...

chenilles.jpg

15:30 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2017

Couture, tilapias, accueil, Journée de la Femme

Quelques nouvelles en direct de Lysiane

3 mars :

Chez nous, au cours de couture. Le beau sourire de notre petite Alphonsine me rassure toujours, on est bien chez nous !

2017 mars.jpg

4 mars :

A la pèche. Notre élevage de tilapias se porte bien! Les enfants ont tous eu du poisson pour dîner et nous avons même pu en vendre un peu !

tilapias 4 mars.jpg

6 mars :

Direction hôpital ce matin. Encore une nouvelle petite fille au Centre. Malgré son jeune âge, et son sourire, elle semble avoir passé plusieurs années dans la rue et est assez mal en point ! Elle vient ainsi rejoindre notre grande famille... 51 filles et 26 garçons... Puisse Dieu nous envoyer aussi de nouveaux donateurs, ouvrir les cœurs, pour faire face à tous nos besoins...

 

8 mars :

Tant qu’une seule femme sur la planète subira les effets du sexisme, la lutte des femmes sera légitime, et le féminisme nécessaire.

Isabelle Alonso - mars 2001

Bonne journée des femmes à toutes... A Kikwit, c'est une journée importante, attendue dans l'effervescence... Le vrai sens qu'a cette journée en Europe s'est un peu égaré là-bas : il existe si peu de divertissements que c'est un jour de fête pour les femmes, un jour de repos mérité ! Mais au Centre Simba Mosala, nous parlons beaucoup avec nos adolescentes de leurs droits, également de leurs devoirs envers leurs petits. Comme chaque année, les autorités ont organisé un défilé. Et c'est un immense honneur, une reconnaissance pour nos filles, ex filles de la rue, de se retrouver dans ce défilé !

journée de la femme.jpg

smile

la ville de Kikwit.jpg

La ville de Kikwit

12:21 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/03/2017

Palmier, tissu, accueil...

plantation de palmiers (1) fév 2017.jpgplantation de palmiers (2) fév 2017.jpg
 
En février :
 
plantation de palmiers
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Encore en février :Don de tissus pour coudre des pagnes
tissu pour coudre des pagnes (1) fév 2017.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
tissu pour coudre des pagnes (2)fév 2017.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1er mars :
Encore deux nouvelles jeunes filles de la rue accueillies au centre Simba Mosala depuis hier. En voici une des deux, 14 ans, avec M. le Juge et le greffier du Tribunal. Nos enfants les ont bien accueillies, comme toujours... Et elles semblent déjà bien s'adapter. Encore mille mercis à nos donateurs, sans vous rien ne serait possible! Merci.

17098248_10207833798739057_8100655316270438501_n.jpg

logo S.M. vers la droite.jpg

12:12 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2017

Bientôt : un puits

Une nouveau projet important va être réalisé pour Simba Mosala, grâce à la commune de Courcelles et la Kermesse de La Haye. C'était un de nos rêves et voilà qu'il va se réaliser bien plus rapidement que nous ne l'espérions. En effet, la bonne nouvelle vient de tomber : pour la cinquième fois, la Kermesse de La Haye nous fait un don conséquent. Ce don vient compléter celui de la commune de Courcelles reçu début janvier et va nous permettre de forer un puits, d'alimenter le Centre d'Accueil en eau! D'ici quelques mois, les enfants ne devront plus aller à la rivière puiser l'eau, risquer des accidents (vous vous souvenez, le jour où la Commune de Courcelles nous remettait leur enveloppe, un de nos gamins avait glissé avec son bidon et s'était cassé la cheville). Terminé pour nos jeunes de porter de lourdes charges. Et bien évidemment, de nombreux problèmes de santé seront également évités avec de l'eau potable... Je suis hyper contente, et reconnaissante!

Lysiane

logo S.M. vers la droite.jpg

19:03 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/02/2017

Cours de civisme

Nous rassemblons régulièrement les enfants pour leur prodiguer un lot de conseils. Surtout après avoir vécu en rue des mois, voire des années pour certains. Ils ont perdu leurs repères et leurs moyens de survie et ont pris évidemment le dessus sur la politesse, le dialogue, etc... Alors régulièrement, nous leur donnons un cours d'éducation civique, de maintien, de morale. On leur apprend aussi à écouter, à dialoguer, à gérer les problèmes autrement que par la violence... Enfin tout ce qu'une famille apprend naturellement à ses enfants et à ses jeunes. Une photo de la dernière réunion, avec nos filles uniquement. Notre grande famille, 48 filles... et leurs bébés.

16602702_10207678804984310_8615378923796430260_n.jpg

19:27 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La savonnerie

Mi mars :C'est la vente des savons :

savons (1).jpgsavon (2).jpgsavon (1).jpgsavons (3).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

savons (4).jpgsavons (2).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

savons (5).jpg

La savonnerie, suite:

La petite unité de production de savons est montée et installée. Serge s'est entouré d'une nouvelle équipe responsable de ce travail. On commence la fabrication le 6 février. Et comme tout le quartier est déjà au courant et attend impatiemment, les savons ont intérêt à être de bonne qualité.

savon (1).jpg

savon (2).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La savonnerie :

Voilà un an, nous obtenions le financement d'un projet : une petite unité de production de savons. Il aura fallu un an pour la fabriquer, l'expédier, et puis surtout la dédouaner!!! La voilà enfin chez nous! Elle vient d'arriver, (ils en sont tout heureux!). On ouvre la caisse cet après-midi et puis, au travail. Mille mercis à Mme Bruyninckx et à la Kermesse de La Haye pour cette aide précieuse!16114590_10207564736932680_3837252117359336491_n.jpg16194995_10207564737012682_8487476371956166976_n.jpg

19:16 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2017

Nous occuper de Sima Mosala...

Nous occuper de Simba Mosala nous apporte souvent beaucoup de soucis, de peine, nous ouvre les yeux et la conscience sur le monde des enfants de la rue. Leur condition de vie nous horrifie souvent, nous scandalise. Tous les besoins adhérant à notre action nous obligent à nous bouger sans cesse pour leur venir en aide... Mais SM nous apporte aussi tant de joies et d'émotion. Comme ce soir encore...
Ce soir, avant le concert de gospel qui clôturait les féeries de Courcelles, nous avons été appelés sur scène. M. Tim Kairet, échevin des relations Nord-Sud nous a remis le bénéfice récolté hier aux petits déjeuners équitables. Nous étions agréablement surpris : malgré le froid, le verglas, plus de 70 personnes y ont participé ! Ensuite, M. Hasselin et l'équipe organisatrice des féeries nous ont remis une enveloppe pour l'asso! Des instants de grande émotion, d'infinie reconnaissance! Nous avons appelé en direct le Congo, les enfants criaient "merci", étaient tout excités et ne voulaient pas aller dormir ;-)! Cet argent reçu va contribuer au forage d'un puits. En effet, nous n'avons pas d'eau au centre. Les enfants vont à la rivière chercher des bidons d'eau boueuse, souvent non potable... Et ce matin, justement, notre petit Benjamin a glissé en allant chercher l'eau. Le bidon est retombé sur sa cheville et l'a cassée! Il souffre beaucoup...
Le forage de ce puits est indispensable. J'espère vraiment que grâce aux enveloppes reçues ce soir, au souper que nous organisons en avril et au projet qui vient d'être rentré, nous pourrons avoir de l'eau au Centre avant fin juin. Merci de tout coeur à la commune de Courcelles!!! DE TOUT COEUR!!!!!!

logo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la droite.jpglogo S.M. vers la gauche.jpglogo S.M. vers la gauche.jpglogo S.M. vers la gauche.jpg

19:41 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2017

Voeux des enfants du Centre

A tous nos donateurs, tous nos amis, les enfants vous présentent leurs voeux les plus sincères !

15665543_10207406697781800_5073172152403469406_n.jpg

logo S.M. vers la droite.jpg

19:06 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2016

Voeux 2017

verdier 16.jpg

Simba Mosala vous souhaite

tout le bonheur

dans la joie de vivre

dans la paix

dans la sérénité

dans la gaîté

tout au long de

2017

logo S.M. vers la droite.jpg

 

 

 

19:27 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/12/2016

Invitation au Petit Déjeuner

souper Courcelles janv 2017.jpg

Simba Mosala vous invite à participer à ce petit déjeuner

afin d'aider l'équipe et les enfants du Centre à Kikwit

à persévérer

à garder espoir

à cibler un avenir  toujours meilleur

en trois mots :

à être heureux

Merci

logo S.M. vers la droite.jpg

19:28 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/12/2016

Voeux de Noël

Toute l'équipe de Simba Mosala

Vous souhaite

Une heureuse, joyeuse et sympathique

Fête de

NOËL

pour Noël 2016.jpg

18:45 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quelques nouvelles

5 décembre 2016 :

maracuja 1.jpgmaracuja 2.jpgNouvelle récolte de maracujas. Les fruits sont mûrs, pleins de vitamines, si odorants...

 

 

 

 

 

 

 

1er décembre 2016 :

Pendant un séjour à Kinshasa, Serge a reçu des chaussures pour les enfants... Et il semble bien qu'ils y ont trouvé leur bonheur ...chaussures A.jpgchaussures B.jpg

 

 

 

 

 

 

 

25 novembre 2016 :

Une bonne nouvelle à partager : le chef des terres a donné l'autorisation d'exploiter les étangs non loin du Centre ! N'est-ce pas formidable !? L'équipe y a déjà mis des alevins. Heureusement, à cet endroit, il n'y a pas de crocodiles et donc pas de danger pour aller bientôt pêcher. Et, ça, c'est super. À droite de la photo, vous pouvez voir Benjamin. Il aimait jardiner et surveillait les plantations, maintenant, il surveille l'évolution des alevins. Il apporte son aide au nouveau projet, de quoi mettre du baume au cœur. Bientôt du poisson dans les assiettes des enfants. N'est-ce pas merveilleux ?

étangs 2.jpg

étangs 3.jpg

étangs.jpg

Bonne semaine

smile

18:41 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/11/2016

Serge et Serge

10 novembre 2016 :

Deux bonnes nouvelles aujourd'hui... La savonnerie est arrivée à Kinshasa !!! Serge,notre coordinateur, se prépare à faire le voyage pour la ramener chez nous. Et puis, une équipe des Droits de l'Homme a annoncé sa visite au Centre, ils vont venir voir les enfants.

14 novembre 2016 :

L'équipe représentant les Droits de l'Homme est bien venue, juste à midi. L'heure idéale pour voir tous les enfants car c'est l'heure où ils se croisent : ceux qui rentrent des cours du matin et ceux qui partent pour les cours de l'après-midi. Ils ont promis de financer la construction d'une salle de jeux ! Espérons, ce serait bien utile à la saison des pluies où ils restent confinés dans la classe. Le centre continue vers le succès, c'est magnifique !

Représentants Droits de l'homme 14 nov 2016.jpg

18 novembre 2016 :

Il nous est arrivé quelque chose de particulier au Centre... Une première dans notre petite existence associative. Pour tous les enfants que nous accueillons ou qui nous sont confiés par le tribunal, notre assistant social, Adrien, mène l'enquête. Il recherche les familles puis réalise tout un travail de réinsertion, qui peut aller de quelques semaines, à quelques années. Mais nous avons pu ainsi réunir plusieurs familles. C'est une étape toujours vécue comme un succès, une grande joie quand l'enfant rentre en famille.

Nous avons deux Serge au Centre. Serge, le coordinateur, celui qui veille à tout et dont je parle assez souvent. Et puis, le jeune Serge, dont nous sommes très fiers. Un jeune plein d'énergie, de curiosité. Il est étudiant, mais il s'exerce à tout ! Il cultive, il aide aux constructions, il repasse, il coud, il ne reste jamais à rien, il est un exemple pour tous les autres enfants. Je l'avais remarqué dès son arrivée ! Il voulait toujours se rendre utile. Cela va bientôt faire 4 ans qu'il est parmi nous. Il est en humanité à présent. Quand il est arrivé au Centre, il m'a raconté venir de Kinshasa, ses parents étaient divorcés mais toujours en vie. (Pour être plus claire, les parents divorçant l'avaient confié à la grand-mère le temps de se réinstaller. Celle-ci ne pouvant plus s'occuper de lui, pour raison de santé, l'a mis sur un bus pour Kikwit où devait l'attendre son papa. Mais arrivé à Kikwit, il n'y avait personne, et le petit s'est retrouvé seul dans la rue.) Impossible pour nous de retrouver sa famille. La semaine dernière, une dame s'est présentée chez nous. Elle avait entendu parler de notre association, et elle recherchait son neveu, ... Serge !! La première surprise passée, notre jeune a fondu en larmes ! Sa tante nous a certifié que ses parents l'avaient recherché, et qu'ils étaient très heureux d'apprendre que leur fils était toujours vivant, et en bonne santé.Voilà des retrouvailles plus qu'inattendues et qui nous ont tous ébranlés. Quelle émotion !

 

carte Kin - Kikwit.jpg

 

Voici une carte montrant la distance qu'à dû faire, seul, le jeune Serge : +/- 500 km entre Kinshasa-Kikwit

logo S.M. vers la droite.jpg

18:55 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/11/2016

Important papier officiel

3 novembre 2016

Notre coordinateur à Kikwit, Serge, est heureux !!! Il a obtenu des autorisations officielles de l'État Congolais concernant le Centre. Nous aussi nus sommes très heureux, bien évidemment... Mission impossible de vous expliquer les méandres et les difficultés d'obtenir chez nous des documents, des autorisations, etc.... 14955852_10206939645585787_741392918240430923_n.jpgSerge a bataillé pour y parvenir ! Il a invité de nombreuses fois les autorités au Centre. Son obstination est enfin récompensée. Cette nouvelle reconnaissance nous permet de travailler sur tout le territoire ! De tout cœur, un grand et chaleureux merci.

À vos dons !

 

 

 

CCB Belgique : Simba Mosala ASBL - rue du Bosquet 25 - 6141 Forchies-la-Marche

IBAN : BE36 3600 6366 8681 BIC : BBRUBEBB

Attestation fiscale pour tout don à partir de 40€

 

CCB France : Simba Mosala ASBL – rue des Marins 26 – 31600 Muret

IBAN : FR7615629027210004330540189 BIC : CMCIFR2A

26 octobre 2016

maisonnette production savons oct 2016.jpgUne équipe de maçons a construit une maisonnette pour accueillir notre petite unité de production de savons qui ne devrait plus tarder à arriver maintenant ! Et nous avons commencé un autre bâtiment pour les enfants, mais les fortes pluies nous freinent... Hier les vents violents ont même arraché des arbres. Bon, c'est la saison, il faut patienter.

logo S.M. vers la droite.jpg

19:00 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2016

Simba Mosala, dix ans !

Lysiane Preud'homme, Présidente et fondatrice de Simba Mosala :

Simba Mosala, dix ans!

Moi qui cherche toujours mes mots! Que dire!!! Quelle soirée, que d'émotion, que de remerciements à lancer!

D'abord à la commune de Courcelles qui nous a reçus, qui a pris la peine de nous écouter, de découvrir notre association et nous a autorisés à organiser cette expo photos, ces concerts au Centre Culturel. Quelle surprise et quelle émotion devant leur discours avant la soirée, j'en pleurais! Jamais des autorités ne nous ont autant pris au sérieux, n'ont accordé autant d'attention et d'intérêt à la situation terrible que vivent les enfants de la rue dont nous nous occupons!

Au Centre Culturel et toute leur équipe! Que dire de tant de gentillesse, de soutien, de leur organisation, tout était plus que parfait. Les chanteurs congolais, les Souls Riders, tous venus enchanter notre soirée bénévolement, pour fêter nos dix ans et soutenir l'asso! Ils ont mis le feu, quelle ambiance! A Liliane qui a été mes jambes et a aidé Vincent à installer toute l'expo. A Maman Marie-Jeanne qui a cuisiné beignets, poulet, bananes plantain! Merci à tous les participants, tous les nombreux amis venus à ce rendez-vous.

Ce n'est pas fini... L'expo dure toute la semaine, vous pouvez toujours passer. Dix classes de 5e et 6e primaire ont également répondu à l'invitation du Centre Culturel et vont venir la semaine prochaine, nous serons là pour répondre à toutes leurs questions.

Je n'ai qu'un regret : ne pas avoir de bagou! Ne pas saisir les occasions offertes! Comme lorsqu'un journaliste est passé, ou lorsque la bourgmestre, Mme Taquin m'a tendu le micro... Pas de bagou, trop timide, trop humble??? quelle erreur!

Lorsqu'on parle d'enfants de la rue, pour beaucoup cela reste des mots... Des mots qui effleurent nos pensées, un instant, trop court. Des photos, que l'on regarde, qu'on oublie, elles glissent souvent sur nos consciences... Se rend-on vraiment compte de ce que vivent ces enfants? Par expérience, je peux dire que c'est si difficile à imaginer!

Avant d'aller moi-même en RDC, dans les rues, vers ces enfants, je réalisais à peine. Pourtant, j'étais allée souvent dans les bidonvilles du Caire.

Quel dommage que je n'aie pas saisi le micro pour prendre un temps de parole, pour raconter un pays sans eau, sans courant, sans route, un pays abandonné à lui-même. Des familles en souffrance permanente. Peut-on réaliser ce que cachent les simples petits mots "enfants de la rue"?

Hier, nous fêtions en famille le baptême de ma petite-fille. Quelle journée de bonheur! La salle vibrait d'amour, j'observais tous mes enfants, mes petits-enfants... Pas un instant, ceux-ci n'étaient sans surveillance, sans le regard attentif d'un adulte. Tout respirait l'amour d'une grande famille, avec ses joies, ses peines, ses divergences, c'est normal, mais aussi et surtout toujours l'amour qui nous soude.

Mais vivre dans la rue, sans parents pour veiller sur vous, sans amour, sans attention, sans guide, sans repère... Sans scolarité... sans nourriture! Se battre pour survivre! Dormir la nuit souvent sous la pluie, dans la boue. Etre réveillés parce que la police vous bat, vous brûle les pieds, vous chasse, parce qu'une autre bande d'enfants de la rue vous torture, vous injecte de l'urine. Parce que la gale vous démange ou parce que la fièvre du palu vous glace et la faim vous tord l'estomac, vous attirent lentement vers la mort... etc etc...

Le jour voler, faire de petits boulots (balayer, porter des courses) ou se prostituer pour pouvoir s'offrir un peu de nourriture!

Les statistiques, j'adore les statistiques ;-(, estime qu'un enfant qui arrive dans la rue n'a qu'une chance sur deux de survivre pendant 4 ans, un enfant qui arrive dans la rue à 4 ans, n'a qu'une chance sur deux de voir ses 8 ans...

Etre arrêté par la police, se retrouver en prison! Y a-t-il pire que l'enfer de la rue? Oui certainement! La prison! Chez nous, à Kikwit, les prisonniers sont entre 4 murs! C'est tout! Pas de lits, pas de couvertures, pas de sanitaires. Un tonneau d'eau de pluie au milieu de la cour, où grouillent les moustiques... Et une fois semaine, un bol de riz.

Voilà un petit aperçu des enfants dont nous nous occupons! Ceux qui ont volé mon coeur, ceux pour qui je mendie chaque jour depuis dix ans.

Comment trouver les mots pour briser les carapaces de l'indifférence! Si toutes les personnes qui m'ont déjà dit : "C'est bien ce que vous faites" ouvraient leur coeur (leur porte -monnaie!), nous pourrions en aider bien plus!!! Ils sont nombreux encore dans la rue à nous supplier de les accueillir.

Donner un euro, 1 seul petit euro! Faire une domiciliation d'un euro par mois ne changera pas votre vie, la leur oui!

La commune de Courcelles nous ouvre de nouvelles portes, relance notre espoir car chaque année le nombre de donateurs diminue, alors que nos besoins ne font qu'augmenter! Le Tribunal de l'Enfance nous demandait encore de prendre 4 petits en charge la semaine dernière.

Le we du 7-8 janvier, un petit déjeuner équitable sera organisé et les bénéfices reversés à Simba Mosala! Nous y serons bien entendu présents, nous reviendrons en temps voulu sur cet événement.

Madame la bourgmestre et les échevins nous ont promis que notre collaboration ne s'arrêterait pas là! On leur fait confiance et on les remercie vivement! Je vous laisse découvrir en photos quelques instants de cet inoubliable anniversaire!

Expo 10 ans SM 21 oct 2016.jpg

 

12:23 Écrit par "Simba mosala" "Mets-toi au travail" en lingala | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |